procrastination2

Pourquoi je procrastine?

Ça fait plus d’un an que je suis revenu de ma première visite à l’IPE. À ce moment-là, j’avais commencé à penser à vendre mon condo. J’en ai parlé, et parlé, et parlé… Je disais à tout le monde que j’allais le mettre en vente pour éventuellement: quitter le casino, et avoir une seule job, déménager en ville près d’un métro pour ne plus avoir à prendre ma voiture pour aller travailler au bureau, et éventuellement, peut-être, déménager à l’IPE.

13 mois et demi plus tard, la pancarte est toujours pas devant ma porte. Mais ça s’en vient.

J’ai eu 5 semaines de vacances cet été. Pourquoi j’ai pas pris le temps de préparer mon condo pour la vente? J’ai passé une semaine à l’IPE, question de m’assurer que mon plan de vouloir déménager là-bas était vraiment ce que je voulais. En revenant, j’avais deux semaines pleines pour me permettre de faire un grand ménage et mettre la pancarte devant la porte. Pourquoi j’ai pas fait mon ménage? Pourquoi la pancarte est toujours pas devant la porte? Pourquoi je prends autant de temps pour tout faire ce que j’ai à faire dans le but de FINALEMENT pouvoir me débarrasser de mon condo et partir?

C’est fou comment c’est facile de procrastiner quand on y prend l’habitude… Trop facile de remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui. Une chose aussi banale que le texte que vous lisez présentement, ça fait plus d’une semaine que je me dis que je devrais l’écrire. Pas que j’ai pas eu le temps! J’ai passé au moins 6 heures cette semaine à jouer au baseball sur mon PS3. J’aurais eu en masse le temps de venir écrire mon texte.

C’est trop facile de procrastiner. Et quand on a cette mauvaise habitude, c’est difficile de la perdre…comme arrêter de fumer (j’ai jamais fumé…mais bon, j’essaie de faire un comparatif ici). Les dommages physiques de la procrastination ne sont probablement pas aussi pires que les ravages de la cigarette, mais en bout de ligne, la procrastination peut causer beaucoup de problèmes quand même.

Je déteste ça procrastiner, et pourtant, je ne réussis pas à me donner le coup de pied au derrière pour avancer. C’est pas que ma mère était pas là pour m’en donner quand j’habitais encore chez mes parents, alors je devrais être plus « motivé » pour avancer, mais c’est tout le contraire.

C’est chiant la procrastination. J’veux me débarrasser de ça! J’veux vendre mon condo! J’veux aller vivre à l’IPE…et pas dans 10 ans!

Cette semaine, la pancarte sera devant la porte…promis!

2 commentaires sur “Pourquoi je procrastine?

  1. Si je peux me permettre, pourquoi l’IPE ? J’y suis allé quelques fois, c’est super beau et tranquille je suis entìèrement d’accord, mais y vivre… tu ne finiras pas par trouver la région ennuyante ? J’avoue par contre que pour un environnement sans stress, c’est bien choisi… Pourquoi pas la Nouvelle-Écosse ou le Nouveau-Brunswick ? À la limite, un petit village de Terre-Neuve/Labrador.

  2. C’est dur à expliquer. C’est un feeling général. L’accueil des gens. Le décor me rappelle la ville où j’ai grandi avant que ça ne devienne hyper développé et plein de maisons en rangée et de condos. Le coût de la vie. Les plages. Le golf. Le vélo. La façon que mes amis là-bas ont eu de me présenter l’île et de me faire sentir comme chez moi.

    Peut-être que si mes amis étaient au Nouveau-Brunswick ou en Nouvelle-Écosse, c’est là que je partirais. Le Labrador ou Terre-Neuve…pas certain que je pourrais me trouver un emploi là-bas et c’est vraiment trop loin. Au moins l’IPE c’est un bel endroit pour recevoir de amis ou la famille en vacances.

    C’est une combinaison de plein de choses, mais c’est surtout le fait de vouloir aller voir ailleurs ce que la vie a à m’offrir. Si je peux me faire une vie là-bas, alors j’y resterai. Si ça ne fonctionne pas, alors je reviendrai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *